Concerts


Proposition de la pianiste Thérèse Malengreau PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrator   
Samedi, 25 Décembre 2010 21:16

Les concerts-analyse basés sur des œuvres pour piano seul sont assurés entièrement par Thérèse Malengreau. Néanmoins, pour certains d’entre eux, une collaboration avec des spécialistes des domaines peut être envisagée. Pour les œuvres de musique de chambre, les formations sont prévues par la pianiste. La durée prévue est d’environ 1 h 30, sauf souhait différent. Selon les sujets, ils peuvent s’adresser à différents publics, enfants, étudiants et adultes, d’écoles de musique, de conservatoires ou d’Université.

 

• Série « Répertoire des pianistes en herbe » : premier concert-analyse consacré à

l’Album pour la Jeunesse de Robert Schumann

Thérèse Malengreau propose un choix de 31 des 43 pièces, les interprète et les présente dans un langage accessible à tous, en mettant en évidence des caractéristiques essentielles du style de Schumann. Elle les pose en regard d‘œuvres artistiques et littéraires du pays et de l’époque de Schumann : poésies et peintures romantiques aussi bien que textes et dessins destinés aux enfants (avec support de diapositives projetées)

 

• Musiques populaires dans les « collages » de Stravinsky

(Rag Music, Piano-Rag-Music, Tango, Circus-Polka)

 

• Quelques aspects de l’écriture de Debussy (choix de Préludes)

- textures et harmonie en relation avec le «naturalisme » du compositeur (et exigences instrumentales et d’interprétation liées)

- constructions par répétitions et relation à Maeterlinck (et question des effets de sens)

- interprétation debussyste sur Welte-Mignon, arbitre de la cohérence rythmique et de la notation ?

 

• Liszt et Wagner, leurs avancées harmoniques et mélodiques les plus hardies et les jalons qu’ils ont posés pour la modernité (avec un accent mis sur les questions d’interprétation et instrumentales). Cette proposition peut recevoir le concours de Serge Gut.

 

• Les avatars de L’Art de la Fugue au XIXe et XXe siècle

(Mozart, Beethoven, Schumann, Lekeu, Hindemith, Dallapiccola, Schostakovitch et Ligeti)

 

Cette proposition peut recevoir le concours de Gilles Cantagrel

• L’exotisme dans la musique française (espagnolades, orientalisme, japonisme…)

• Elargissement du champ des hauteurs et des timbres au XXe siècle, dans l’association

du piano, instrument tempéré, des percussions (extra-)européennes et des sources électroniques.

 

• Perspectives spatiales et résonances des premiers « impressionnistes » aux compositeurs contemporains

 

• Fascination ornithologique (de Rameau et Couperin à Liszt, Ravel et Messiaen)

Ligne, ornements, harmonie

 

• Aspects de l’étude pour piano au XXe siècle à partir de Debussy

 

• Série « Musique et peinture » : Le Blaue Reiter, Schönberg et Kandinsky, Webern et Klee

 

• Série « Une œuvre à découvrir, à comprendre et à apprécier» :

• Lekeu, entre Bach et Franck : Sonate pour piano

• Szymanowski : Métopes

• Mompou : Musica Callada (cette proposition peut recevoir le concours de Nicolas Meeùs)

• Jolivet : Danses rituelles

• Dallapiccola, textures plastiques et contrepoint : Quaderno musicale di Annalibera (public très jeune possible)

• Scelsi, essai d’identification formelle : Cinque Incantesimi et autre oe. à dét.

• Ligeti, mise en perspective du XXe siècle par tabula rasa : Musica Ricercata (public très jeune possible)

• Stockhausen : Kontakte pour piano, percussion et électronique

• Ligeti : Trio pour violon, cor et piano

• Post-modernisme américain et dérivés

• André Riotte, une œuvre-somme du XXe siècle : Météorite et ses métamorphoses

 

• De l’intérêt de l’étude des variantes (Liszt, Années de Pélérinage)

 

• Scriabine, harmonie et forme-sonate bloquée (en amont : traces debussystes, en aval :

prolongements chez Obouhov)

 

• Série « Nouvelles musiques de chambre », rapports entre combinaisons instrumentales et caractéristiques d’écriture.

Première séance : orgue et piano (registres, mixtures) et caractéristiques des œuvres pour piano composées par des organistes-compositeurs (Tournemire, Dupré, Messiaen). Autres séances : Ligeti, Trio pour violon, cor et piano ; Nono, Sofferte onde serene  et œuvres mixtes telles que Stockhausen, Kontakte pour piano, percussion et électronique.

 

• Miroirs de la France et de l’Espagne (Debussy, Ravel, Delage, Granados, Albeniz, de Falla, Mompou)

 

• Musique anglaise sous influence française

 

Certaines des séances proposées par Thérèse Malengreau pourraient faire l’objet de master-classes où le travail des étudiants serait mis en perspective avec l’objet d’analyse et le point de vue analytique choisi, et où il serait précédé/suivi ou non d’un concert-analyse strictement dit. La durée de cette intervention est à discuter avec l’organisme qui l’accueillerait.

 

Des propositions de séances pourront suivre l’évolution des programmes de Bac, Capes et Agreg (voir déjà « Musiques populaires chez Stravinsky »)

 
Propositions de sujet par Anne Piret PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrator   
Samedi, 25 Décembre 2010 21:14

Plusieurs de ces programmes ont déjà été présentés dans des Universités ou des Conservatoires à Paris, Strasbourg, Bordeaux, Rennes, Reims, Lorient, Brest, Lyon, Mulhouse, Colmar et Chambéry. D'autres peuvent être élaborés en accord avec les organisateurs.

 

I. LIBERTÉ DE LA FORME, PHÉNOMÈNES DE RÉPÉTITIONS

 

Le 1er mouvement de la Fantaisie op. 17 de SCHUMANN et le Klavierstück IX de STOCKHAUSEN ont en commun une grande variété dans la succession des sections tout en incluant la répétition insistante de certains éléments harmoniques.

 

II. L'ÉCRITURE ET LE TEMPS

 

Ce sujet traite du traitement du temps musical au XXe siècle : de la conception de la forme, des procédés rythmiques particuliers ainsi que des problèmes d'écriture et de langage.

 

MESSIAEN : Regard du silence

LIGETI : Automne à Varsovie

XENAKIS : Herma

 

III. LA VALSE DE RAVEL (Transcription pour piano seul par l'auteur)

 

Analyse du discours dont la mécanique semble se dérégler progressivement.

Comparaison de la transcription avec la version orchestrale.

 

IV. LE RÔLE DU SILENCE A L'INTÉRIEUR DU DISCOURS MUSICAL

 

Dans ces trois oeuvres les silences revêtent une importance particulière :

- en renforçant le sens du discours musical :

MOZART : Fantaisie en ut mineur

- en imprimant un élan au motif rythmique :

SCHUMANN : Impromptus op.5

- en séparant le discours par de longues plages :

XENAKIS : Herma

 

V. ŒUVRES POUR PIANO ET BANDE MAGNÉTIQUE (MUSIQUE MIXTE)

 

Quelques compositeurs du XXe siècle ont choisi d'associer aux sonorités du piano celles de l'électronique :

 

NONO : Sofferte... onde serene

MÂCHE : Nocturne

SCHAEFFER : Bilude

 

VI. OUVERTURE, MOBILITÉ, INDÉTERMINATION

 

Dans la perspective d'un renouvellement de la forme, BOULEZ et STOCKHAUSEN créaient an 1957 les deux œuvres proposées ici. D'autres éléments y jouent un rôle essentiel : l'évolution du processus sériel et les nouvelles responsabilités confiées à l'interprète.

 

BOULEZ : Troisième Sonate

STOCKHAUSEN : Klavierstück XI

BOUCOURECHLIEV : Archipel IV ou 6 Études d'après Piranèse

 

 

VII. CLASSIQUES ET MODERNES (Programme particulièrement destiné aux adolescents)

 

Malgré les transformations radicales du langage intervenues au vingtième siècle, il est possible d'établir des parallèles entre des musiques écrites à plusieurs décennies - ou plusieurs siècles - d'intervalle.

 

BRAHMS : Capriccio op.116 n°7

MESSIAEN : Le Regard du Silence

 

La comparaison porte sur la structure formelle des pièces. Tout comme à l'époque baroque, les compositeurs ont opté pour une succession de courtes sections d'écritures variées.

 

COUPERIN : Les Barricades mystérieuses

BERIO : Erdenklavier, Luftklavier (extraits de 6 Encores)

 

Ces trois pièces présentent la particularité d'être bâties sur une cellule maintes fois répétée.

 

DEBUSSY : "General Lavine" - eccentric

LIGETI : L'escalier du diable

 

Les auteurs ont opté pour une évocation humoristique. Par le dessin des traits, les ruptures du discours, ils décrivent ou plutôt suggèrent des personnages, des situations, un climat.

 

 

Mise à jour le Dimanche, 20 Mars 2011 14:52
 
Concert-analyse SFAM PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrator   
Samedi, 25 Décembre 2010 21:11

En plus du concert proprement dit, cette séance est destinée à fournir une information sur une époque, un type d'oeuvres, ou un aspect particulier de la technique musicale.

 

Plan type du concert-analyse :

 

- Introduction

- Interprétation de l'œuvre

- Analyse et explications avec exemples au piano

- Deuxième interprétation du tout ou d'une partie des œuvres.

 

Durée de la séance: environ deux heures.

 
Concerts-analyse PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrator   
Samedi, 25 Décembre 2010 21:01

Responsables : Jean-Marc CHOUVEL et Anne PIRET

 

La Société Française d’Analyse Musicale organise depuis plus d’une vingtaine d’années des concerts-analyses et des présentations analytiques de concerts.

 

Forte de cette expérience et de la compétence de ses membres, elle souhaite élargir le champ de ses actions par le biais d'une collaboration accrue avec les conservatoires, les universités et les organisateurs de concerts, en permettant au public de rencontrer des spécialistes des différents domaines de la musique.

 

Ces actions de sensibilisation aux œuvres musicales peuvent prendre plusieurs formes :

 

- un concert-analyse mené par le même artiste ce qui facilite le contact direct avec la musique ;

- l’intervention d’un conférencier dans le cadre d’un concert programmé par des organisateurs soucieux de préparer le public à l’écoute des œuvres.

L’analyse, garante d’une rigueur méthodologique du discours sur la musique, ne parle pas pour autant une langue savante et inaccessible. Bien au contraire, il s’agit avant tout d’une pratique de médiation entre les œuvres, leur contexte historique et culturel, et ceux qui désirent mieux les appréhender et les comprendre.

 

La SFAM est missionnée par le Ministère de la Culture et elle peut éventuellement participer au financement du projet.

 

Mise à jour le Dimanche, 20 Mars 2011 14:30