Fondée en 1985, la Société Française d’Analyse Musicale (SFAM) regroupe musiciennes et musiciens, artistes, pédagogues, interprètes, compositrices et compositeurs, musicologues et analystes, issus des universités et des conservatoires, qui entendent soutenir l’analyse et la théorie musicales.

En 1989, elle a été à l’initiative du premier Congrès européen d’Analyse musicale à Colmar, devenu le modèle de la série de congrès EuroMAC (European Music Analysis Conference) organisés au niveau européen et se donnant pour objectifs de rapprocher les chercheuses, chercheurs, praticiennes et praticiens de la discipline et de promouvoir l’innovation méthodologique.

La SFAM a joué un rôle déterminant dans la fondation de plusieurs sociétés sœurs dans différents pays d’Europe. Elle contribue désormais à l’institutionnalisation pérenne d’un réseau européen des sociétés d’analyse et de théorie musicales engageant l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, la Croatie, la France, l’Italie, les Pays-Bas, la Pologne, le Royaume-Uni, l’Espagne, le Portugal, la Russie et la Serbie.

Un bulletin de liaison à destination des adhérents et adhérentes de la SFAM assure la circulation des informations sur la vie de la société. Après avoir été à l’origine de la fondation de la revue Analyse musicale, la SFAM soutient activement la revue papier Musurgia et la revue en ligne Musimédiane.

 


Récemment